OPÉRA DE PARIS


OPÉRA DE PARIS
OPÉRA DE PARIS

OPÉRA DE PARIS

C’est le 28 juin 1669 que l’abbé Perrin et Robert Cambert obtiennent de Louis XIV le privilège d’«Académie d’opéra ou représentations en musique et en langue françoise», fondant ainsi l’Académie royale de musique, qu’ils installent en 1670 dans la salle du jeu de paume de la Bouteille. Treize salles, dont le théâtre de la Porte-Saint-Martin, le théâtre Montansier, la première salle Favart, le théâtre Louvois et, enfin, la salle Le Peletier abriteront successivement les représentations de l’Académie, qui prendra les qualificatifs de royale, impériale ou nationale selon le contexte politique. Des premiers temps surnagent les noms de directeurs ou d’auteurs glorieux: Lully (1672-1687), qui en sera le premier maître incontesté, Rameau (1733-1760), qui y produira vingt-quatre opéras, Gluck (1773-1779), avec la fameuse querelle qui opposa ses partisans à ceux de Piccinni. À partir de 1807, Spontini et Cherubini instaurent le style du grand opéra à la française, qui atteindra son apogée au milieu du XIXe siècle, avec Meyerbeer, Rossini ou Halévy dans de somptueuses réalisations scéniques signées Daguerre ou Cicéri. Imposant ce style grandiose comme modèle à l’Europe entière, l’Opéra connaît alors son plus grand rayonnement.

Lorsque la salle Le Peletier disparaît dans les flammes en 1873, le nouvel opéra commandé à Charles Garnier par Napoléon III est encore en construction. Il sera inauguré le 5 janvier 1875 et comporte 2 156 places; c’est alors la plus grande scène du monde. Massenet et Gounod y connaissent des triomphes, ainsi que Verdi et, plus lentement, mais plus profondément, Wagner, notamment lors de la direction d’André Messager (1908-1914). Jacques Rouché, qui sera directeur de 1915 à 1939, puis administrateur de 1940 à 1944 lorsque sera créée la Réunion des théâtres lyriques nationaux (R.T.L.N., liant ainsi le sort de l’Opéra-Comique à celui de l’Opéra), demeure la personnalité marquante de l’entre-deux-guerres, où l’Opéra rayonne par la qualité de ses chanteurs autant que par la variété de son répertoire.

Après 1945, au contraire, un déclin réel correspond au désintérêt des Français pour une forme d’art qui ne suscite pas chez eux les révolutions qu’il connaît en Italie (avec Maria Callas) et en Allemagne (avec Wieland Wagner). Malgré quelques grandes réussites (Les Indes galantes , Carmen ), les directions successives de Maurice Lehmann, Georges Hirsch, Jacques Ibert, Georges Auric... amènent à la fermeture en 1972 et à la nomination de Rolf Liebermann comme administrateur général et de Georg Solti comme directeur musical. La période qui suit, de 1973 à 1980, sera parmi les plus brillantes de l’histoire de l’Opéra, remettant la scène parisienne pour un temps au premier rang mondial. Mais, à la succession de Liebermann, l’ingérence de l’État de plus en plus effective ainsi que la dispersion des pouvoirs au sein même de l’établissement seront l’occasion d’un déclin rapide malgré les personnalités de Bernard Lefort et de Massimo Bogianckino. Et, tandis que le palais Garnier achevait de s’enliser sous l’administration de Jean-Louis Martinoty, les querelles de personnes et de pouvoir se cristallisaient autour du nouveau théâtre voulu par François Mitterrand et construit par Carlos Ott. L’Opéra-Bastille est inauguré le 13 juillet 1989. Il est réuni au palais Garnier dans l’Association des théâtres de l’Opéra de Paris (A.T.O.P.), avec un président commun, Pierre Bergé (1988-1994); en 1989, Myung-Whun Chung est nommé directeur musical de l’Opéra-Bastille, poste qu’il quitte en 1994 après un conflit avec le nouveau directeur désigné, Hugues Gall, qui prend ses fonctions en août 1995. En 1994, l’ensemble palais Garnier - Opéra-Bastille prend le nom d’Opéra national de Paris (O.N.P.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Opera de Paris — Opéra de Paris Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Dans le langage courant, « Opéra de Paris » désigne habituellement l’Opéra Garnier. Institution L’Opéra national de Paris produit …   Wikipédia en Français

  • Opéra de paris — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Dans le langage courant, « Opéra de Paris » désigne habituellement l’Opéra Garnier. Institution L’Opéra national de Paris produit des opéras… …   Wikipédia en Français

  • Ópera de París — Palacio de la Ópera de París. La Ópera de París (Opéra national de Paris) es una institución musical, sucesora de la fundada en París por Luis XIV en 1669 con el nombre de Académie Royale de Musique. Es una de las instituciones de su clase más… …   Wikipedia Español

  • Opéra de Paris — L’Opéra de Paris désigne une institution publique parisienne produisant et représentant des œuvres lyriques et des ballets dans ses deux salles : l Opéra Garnier et l Opéra Bastille. Dans le langage courant, le terme « Opéra de… …   Wikipédia en Français

  • Ópera de París — La Ópera de París (Opéra National de Paris) es una institución musical, sucesora de la fundada en París por Luis XIV en 1669 con el nombre de Académie Royale de Musique. Es una de las instituciones de su clase más antiguas de Europa.… …   Enciclopedia Universal

  • Opéra (Métro Paris) — Opéra Tarifzone 1 …   Deutsch Wikipedia

  • Opéra-Comique Paris — Plakat für Massenets Oper Sapho Die zweite Salle Favart von 1840 …   Deutsch Wikipedia

  • Opéra de Paris (institution) — Opéra national de Paris Pour les articles homonymes, voir Opéra de Paris. La façade de l Opéra Garnier sous le soleil d hiver L Opéra national de Paris est un …   Wikipédia en Français

  • Opera Lafayette Paris (Paris) — Opera Lafayette Paris country: France, city: Paris (Grands Boulevards) Opera Lafayette Paris Location The Opera Lafayette Paris is located in central Paris, 3 minutes by metro from the Opera and main departmental stores, in a lively and… …   International hotels

  • Ballet de l'Opéra de Paris — Ballet de l Opéra national de Paris Ballet de l’Opéra national de Paris Création 1669 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.